2022, Année européenne de la Jeunesse

Partager cet article

La Présidente de la Commission européenne, Ursula VON DER LEYEN, avait annoncé dans son discours sur l’état de l’Union en septembre dernier son ambition de dédier l’année 2022 à la Jeunesse. Le Conseil et le Parlement ont validé cette initiative en décembre. De nombreux événements et manifestations seront organisés en 2022, notamment sous Présidence française, pour célébrer, soutenir et échanger avec les jeunes européens.

Cette Année européenne de la Jeunesse, qui s’inscrit dans le contexte particulier de la pandémie de COVID-19, vise à répondre à 4 objectifs principaux :

  • La pandémie de COVID-19 a eu un impact particulièrement négatif sur la jeunesse, cette Année européenne a pour priorité de mettre en avant de nouvelles perspectives et opportunités notamment à travers les transitions vertes et numériques ;
  • Le renforcement du sentiment d’appartenance à l’UE, notamment chez les jeunes en situation de vulnérabilité et de précarité, sera renforcé par plusieurs biais dont l’animation socio-éducative ;
  • Afin d’accompagner le développement personnel, social, économique et professionnel des jeunes, il est important de les informer sur les opportunités qui s’offrent à eux aux niveaux européen, national et local ;
  • En accord avec la stratégie de l’UE sur la jeunesse 2019-2027, la jeunesse soit être intégrée dans tous les domaines d’action de l’UE.

La Commission européenne coordonnera plusieurs événements en collaboration avec le Parlement européen, les États membres, les collectivités territoriales, les organisations de jeunesse et les jeunes tout au long de l’année. Une carte interactive des événements est disponible sur le portail européen de la jeunesse.

Ces initiatives bénéficieront de financements européens en provenance notamment d’Erasmus + et du corps européen de solidarité. Chaque État membre nomme un coordinateur pour l’Année européenne de la Jeunesse. Pour la France, la coordinatrice est Emmanuelle PERES, Directrice de la Jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative au sein du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Parmi les initiatives promues dans le cadre de l’année européenne de la Jeunesse, la Commission européenne a également annoncé le lancement du programme ALMA : Aim, Learn, Master, Achieve (Orientation, Apprentissage, Maîtrise, Réussite. Cette initiative devrait s’adresser plus spécifiquement aux jeunes en difficulté, notamment les NEET (jeunes de 15 à 24 ans ne suivant ni étude, ni formation) à travers une expérience de mobilité professionnelle à l’étranger. Cette initiative devrait s’inscrire dans le cadre du FSE + et être dotée d’une enveloppe de 15 millions d’€ la 1ʳᵉ année.

La Commission européenne présentera d’ici fin 2023 un rapport sur la mise en œuvre de cette année en vue de dresser un bilan sur les initiatives lancées dans ce cadre.


Ça peut vous intéresser

Ressources naturelles et biodiversité

Qualité des eaux de baignade de l’UE

Le rapport annuel sur les eaux de baignade publié par l’Agence européenne pour l’environnement indique qu’en 2021, 85% des sites de baignades étaient considérés dans