La Présidence Française du Conseil de l’UE

Partager cet article

La France, qui exercera pour la 13ème fois la présidence du Conseil de l’UE pendant 6 mois à compter du 1er janvier, a décidé d’axer son mandat pour « une Europe puissante dans le monde, libre de ses choix et maître de son destin », sur les 3 grandes priorités suivantes :

le nouveau modèle de croissance européen, avec comme axes de travail la relance, les transitions écologique et numérique, les nouveaux investissements pour l’industrie et le modèle social. C’est sur ce sujet que la présidence française du Conseil de l’UE (PFUE) organisera un sommet informel des 27 chefs d’État et de gouvernement, les 10 et 11 mars prochains, afin de définir l’Europe de 2030 – basée sur modèle de production, de solidarité et de régulation – et trouver une réponse économique adaptée à la sortie de crise, avec comme priorité une Europe de l’innovation, de la production et de la création d’emploi ;

l’Europe souveraine : les grands dossiers seront la politique de sécurité et de défense commune, avec la Boussole stratégique, la maîtrise des frontières, la création d’un mécanisme de soutien d’urgence aux frontières en cas de crise, le pilotage politique de l’espace Schengen, l’harmonisation des règles en matière d’asile, les relations avec l’Afrique pour la paix en Méditerranée et une politique de réengagement et d’investissement dans la région des Balkans occidentaux;

l’Europe humaine : avec, en point d’orgue, mai 2022 et les conclusions de Conférence sur l’avenir de l’Europe. L’accent sera également mis sur l’éducation avec, par exemple, le lancement d’un grand travail sur l’histoire de l’Europe et l’organisation d’une réunion des universités européennes en juin, et sur les valeurs européennes de l’égalité, avec notamment des travaux sur une stratégie de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, une législation sur la lutte contre les violences faites aux femmes et un fonds de soutien européen au journalisme indépendant et d’investigation.

Le slogan de la PFUE résume ses priorités ainsi : « Relance ; puissance ; appartenance ».

Plus d’informations : www.europe2022.fr

Ça peut vous intéresser

Ressources naturelles et biodiversité

Qualité des eaux de baignade de l’UE

Le rapport annuel sur les eaux de baignade publié par l’Agence européenne pour l’environnement indique qu’en 2021, 85% des sites de baignades étaient considérés dans