Semaine européenne des villes et régions 2023 : « Après la résolution du Parlement européen sur les régions insulaires : quelle est la suite ? »

Partager cet article

Mercredi 11 octobre 2023, de 9 h 30 à 11 h, Comité européen des Régions – Rue Belliard 99/101 (Salle JDE 52), Bruxelles

Le partenariat régional des îles périphériques de la Méditerranée, réunissant les régions insulaires de Corse, Îles Baléares, Crète, Gozo (Malte), Îles Ioniennes et Sardaigne, organise une conférence politique de haut niveau dans le cadre de l’édition 2023 de la Semaine européenne des régions et des villes.

Les représentants politiques de haut niveau des régions de Corse, des îles Baléares, de Crète, de Gozo, des îles Ioniennes et de Sardaigne feront le point sur les réponses à apporter pour mettre en place une stratégie européenne pour les îles, conformément à la résolution du Parlement européen du 7 juin 2022 sur « Les îles de l’UE et la politique de cohésion : situation actuelle et défis futurs ».

La parole sera également donnée à l’assemblée, comprenant des députés européens, des représentants de la Commission européenne, des membres du Comité européen des régions et du Comité économique et social, des représentants politiques et techniques des autorités locales et régionales des îles ainsi que des représentants de la société civile.

Une interprétation simultanée sera assurée en anglais, français, italien et espagnol.

Pour participer à l’événement, il est possible de s’inscrire sur le site de la Semaine européenne des régions et des villes : https://europa.eu/regions-and-cities/programme/2023/sessions/1293#close-modal

Les inscriptions seront acceptées dans la limite de la capacité de la salle, selon le principe du premier arrivé, premier servi.         

Ça peut vous intéresser

Dernières nouvelles

Consultation citoyenne européenne sur l’efficacité énergétique

La Commission européenne appelle les citoyens à formuler des recommandations en matière d’efficacité énergétique sur la plateforme en ligne de participation des citoyens jusqu’en mars 2024. Les contributions, immédiatement publiées,