L'Europe s'engage en Corse

Présidence espagnole du Conseil de l'Union européenne


De janvier à juin 2010




Deux ans après la France qui avait présidé l'Union européenne de juillet à décembre 2008, l'Espagne prend la tête du Conseil de l'Union européenne du 1er janvier au 30 juin 2010. Elle sera le premier pays à tester le nouveau dispositif des présidences tournantes sous les règles du Traité de Lisbonne. La création d'un Président du Conseil européen à plein temps, sans mandat national, devait réduire le rôle des chefs d'Etats nationaux.

Toutefois, le programme ambitieux de l'Espagne indique que les présidences tournantes continueront de marquer l'agenda européen avec des inflexions nationales. 
Organisés en trio pour une période de 18 mois, la Belgique (de juin à décembre 2010) la Hongrie (de janvier à juin 2011) et l'Espagne comptent travailler étroitement ensemble pour assurer la continuité et le bon fonctionnement des nouvelles règles institutionnelles.
Un programme commun a ainsi été établi entre les trois pays de la troïka.

Les quatre grandes priorités de la présidence espagnole sont :
  • de mettre en place la pleine application du Traité de Lisbonne, 
  • de consolider la reprise économique et de favoriser l'adoption d'une stratégie européenne de croissance durable à l'horizon 2020, 
  • de renforcer la présence et l'influence de l'UE sur la scène internationale, 
  • de placer les citoyens européens au cœur des politiques de l'UE. 
  

En savoir plus