L'Europe s'engage en Corse
CORSE.EU








Les jeunes ont la parole pour une transition touristique en Méditerranée


L'édition 2020 de la foire de Filitosa "Fiera di u turismu campagnolu" revetira un caractère particulier en raison du contexte exceptionnel post COVID qui nous amène à une réflexion de fonds sur le devenir de l'économie touristique de la Corse.



Les jeunes ont la parole pour une transition touristique en Méditerranée
Des jeunes méditerranéens prendront la parole sur ce sujet le samedi 1er août 2020 de 09 heures 30 à 11 heures 30 dans la salle du site préhistorique afin de proposer des idées et de faire valoriser leur volonté de changement de modèle de développement touristique. 

Des Corses, mais également des marocains, algériens et tunisiens engagés dans les collectifs citoyens ont leurs mots et maux à partager : 
 
  • Conscients que la Méditerranée est une copropriété , et qu'ils ne pourront pas changer les choses seuls, ils ont décidé de dialoguer et de tisser des liens pour réfléchir ensemble et tenter de développer des projets d'écotoursime et d'agro tourisme durables en Méditerranée. 
  • Le tourisme peut-il être durable ? Le pourtour méditerranéen est la région la plus touristique du monde, les économies sont de ce fait vulnérables car dépendante au tourisme international et saisonnier dans une zone du monde la plus impactée par le changements climatique.

Et la Corse est en première ligne ! 
 
Ils présenteront des pratiques, expériences et projets qui pourraient se décliner dans toutes la Méditerranée. 

 

[COLLECTIFS CITOYENS]

Les jeunes participants sont issus des collectifs citoyens suivants : 
 
  • La Mission Locale Corse Parolla di a Ghjuventù qui rassemble des jeunes autour de thématiques actuelles : l'emploi, la formation, la cutlure, l'environnement etc.  
  • L'Association Marocaine Amal Bilad iqui a pour mission d'oeuvrer au développement durable des villages ruraux et de montagnes au Maroc. Les jeunes qui prendront la parole sont issus des collectifs d'étudiants de Casablanca et de Marrakech. 
  • Un collectif d'étudiants de la région EL-Traf en Algérie travaillant sur un projet écotouristique autour du parc El-Kala
  • Un collectif universitaire de Carthage en Tunisie, qui sensibilise la population locale au tourisme vert.
  • L'association Marocaine Jeunes des 2 rives Migrations et Développement, qui s'occupe entre autres, de la réinstallation des jeunes dans les villages ruraux en proposant des projets professionnels adaptés aux différentes régions. 
Ce dialogue entre les jeunes de deux rives de la Méditerranée est appuyé par l'association Defismed   qui oeuvre à la transition touristique en Méditerranée en incluant la société civile. Après Filitosa, le dialogue se poursuivra le 17 octobre prochain, lors du "Day Tour Vertueux" qui rassemblera des collectifs de jeunes autour de la question de l'écotoursime comme moteur d'une transition vertueuse des pays méditerranéens. 
 
VENEZ NOMBREUX, LEURS PRESENTATION SERONT SUIVIES D'UN DEBAT AVEC LE PUBLIC ET LES ELU.E.S