L'Europe s'engage en Corse

Le projet INNOLABS dans le cadre du PO Italie-France Maritime


Le projet européen Innolabs est le premier appel à projet du PO Italie-France Maritime, il a pour mission de mettre en relation les acteurs du développement local afin d'identifier des solutions communes dans des domaines tels que le développement rural et côtier, le développement des relations économiques ou la mise en réseau des PME.



Un programme innovant et partagé pour le développement socio-économique des territoires

Le projet INNOLABS dans le cadre du PO Italie-France Maritime
Porté par la Collectivité Territoriale de Corse, chef de file de ce projet aux côtés des régions Toscane et Ligurie, de la province de Sassari et de l’Université de Pise, Innolabs a pour ambition de soutenir toutes démarches innovantes en matière d’ingénierie de projets de développement territorial.

Ce projet s’adresse aux administrations de gouvernance locale (collectivités, communes, groupements de communes, ...) mais aussi aux gestionnaires et aux usagers des services de planification économique et territoriale, aux entreprises et aux structures du secteur « recherche et innovation ».

Il leur permet d’échanger leur savoir-faire de modèles innovants en matière de gouvernance locale dans le secteur du développement et de l’aménagement du territoire.

Les objectifs d'Innolabs

Le projet Innolabs se trouve au cœur des stratégies du PO Italie-France Maritime et le développement de modèles innovants de gouvernance locale pour la mise en œuvre des politiques territoriales nécessaires à la cohésion et à la compétitivité des systèmes socio-économiques de la zone selon les principes énoncés par les stratégies de Lisbonne et de Goteborg. 

Les groupes cible sont les gestionnaires et les usagers des services de planification économique et territoriale de la zone, les administrations régionales, départementales, communales, aux entreprises et aux structures du secteur « recherche et innovation ». 

Les principales activités concerneront 

  • le recensement des besoins et des bonnes pratiques de la zone, 
  • l’identification de systèmes innovants pour le monitorage et l’évaluation des politiques territoriales,
  • l’élaboration de modèles interprétatifs de niveau stratégique, 
  • le développement de systèmes de partage des applications territoriales, la définition d’une matrice de qualité des projets de développement local, 
  • l’élaboration d’une base de données dynamique, 
  • la diffusion des activités réalisées, et des actions de qualification des ressources humaines employées dans les activités de développement local trois objectifs spécifiques : 
A/ Renforcer les capacités d’analyse des processus de développement local.
Identifier les besoins de la zone et les bonnes pratiques de gestion territoriale pour développer de nouveaux modèles d’analyse du développement local à travers la mise en œuvre de groupes de travail interdisciplinaires, l’organisation de séminaires à thème et la réalisation d’analyses et de recherches. 

B/ Développer des modèles d’intervention innovants basés sur le principe de la soutenabilité. 
Assister les territoires dans les processus de croissance socio-économique à travers le développement de parcours innovants de gouvernance locale destinés à la réalisation de matrices d’élaboration de qualité, des Innovation Relay Centres et d’une base de données dynamique. 

C/ Aider la cohésion et la diffusion territoriale des compétences techniques.
Assister la cohésion territoriale de la zone transfrontalière selon les objectifs des stratégies de Lisbonne et de Goteborg en favorisant les territoires défavorisés par la position géographique. Le résultat sera atteint à travers l’organisation de séminaires, colloques internationaux et grâce à des publications sur support papier, des produits multimédia et des actions pilote développées sur chacun des territoires concernés.

Le budget global d'Innolabs est de 2,205 millions d'euros répartis entre chaque région partenaire


  • Corse : 600 000 € 
  • Toscane : 470 090 € 
  • Ligurie : 466 800 € 
  • Province de Sassari : 470 000 € 
  • Université de Pise : 198 000 €