L'Europe s'engage en Corse
CORSE.EU








L'opération Grand Site « Iles Sanguinaires - pointe de la Parata »


L’opération Grand Site « îles Sanguinaires – pointe de la Parata » vise à restaurer ce site naturel exceptionnel, à le mettre en valeur et à l’animer pour mieux accueillir le public, tout en préservant la beauté des paysages.



L'opération Grand Site « Iles Sanguinaires - pointe de la Parata »
Une « opération Grand Site » a été proposée par le ministère chargé de l’environnement en réponse à la dégradation d’un site reconnu comme majeur au plan national et soumis à une forte fréquentation.

Cette politique avait été initiée par la DATAR depuis 1970, elle repose sur un partenariat fort avec les élus locaux et a un triple objectif :
  1. restaurer et assurer de manière pérenne les équilibres physiques et la qualité paysagère d’un site,
  2. définir une politique d’entretien et de gestion reposant sur une structure responsable de la mise en valeur et de l’animation du site,
  3. permettre que les mesures adaptées bénéficient au développement local des collectivités support de ces opérations.


L’opération Grand Site a été lancée et une convention cadre d’objectifs et de financement entre le Département de la Corse-du-Sud, la commune d’Ajaccio, la Direction régionale de l’environnement de la Corse et l’Office de l’environnement de la Corse, a été signée le 2 mars 2006.

Cette opération est portée par la Ville d’Ajaccio et par le Département de Corse- du-Sud conformément à la convention cadre de partenariat, ainsi qu’à la convention de délégation de maîtrise d’ouvrage des travaux signée entre le Département de la Corse du Sud et la Ville d’Ajaccio le 7 Août 2007.


Le coût total de l’opération s’élève à 3.709.428,09 €, elle se divise en 3 tranches.

Les deux premières tranches de travaux ont concerné la requalification de la route d’accès.
La troisième tranche de travaux regroupe l’aménagement de la plate-forme d’accueil du public, la réalisation d’une promenade surélevée, la remise en état des pontons (dont ceux destinés aux fermes aquacoles voisines) et la remise en état du sémaphore et du phare sur l’île de Mezzu mare. Son coût total s’élève à 1 975 428 € avec une intervention du PO Feder prévue à 50 %, à savoir un montant de 987 714 €, de l’Etat (DIREN) à 12,5 %, de la CTC (OEC) à 12,5 %, du conseil général de la Corse- du-Sud à 12,5 % et de la ville d’Ajaccio à 12,5 %.