L'Europe s'engage en Corse

Action pilote INNOLABS Corse 1 : Rénovation de la châtaigneraie et création d’une unité de transformation de la châtaigne


Cette action vise à rénover d’anciens vergers châtaigniers abandonnés sur les communes de Cristinacce, Evisa et Marignana, et à créer une unité de transformation pour les opérations de décorticage et de mouture des châtaignes.



Sauvegarder un patrimoine et offrir une opportunité de diversification aux agriculteurs

L'objectif de cette action est double. D’une part, il s’agit de maintenir la biodiversité et de sauvegarder un patrimoine menacé, liés aux vergers de châtaigniers, à proximité de hameaux et villages et le long de sentiers de randonnée, dans la continuité d'anciens secteurs déjà rénovés. D’autre part, ce projet doit à terme favoriser la diversification de l'activité des agriculteurs.
Ainsi l’action doit permettre de restaurer un verger traditionnel abandonné avec un impact positif sur le maintien de la biodiversité, sur l'attrait paysager et sur l’activité d’une micro-région.

Le constat : une demande forte mais des freins liés à la production

Les châtaigneraies concernées par le projet sont pour la plupart accessibles et mécanisables, ce qui constitue un avantage important pour la récolte. De plus, la demande, que ce soit sur la farine ou les produits de la confiserie, est bien supérieure à l’offre et est dopée par une image de marque liée à l’AOC.
Néanmoins, le sous-équipement des exploitations contraint les producteurs à effectuer les opérations de décorticage et de mouture à Renno ou à Cuttoli. Cela bloque la capacité de production des agriculteurs locaux et génère également des coûts de productions particulièrement élevés nuisant à la commercialisation.

Les actions menées :

Action pilote INNOLABS Corse 1 : Rénovation de la châtaigneraie et création d’une unité de transformation de la châtaigne
  • 900 châtaigniers vont être traités et rénovés (300 le sont déjà aujourd’hui). La superficie récoltée était de l’ordre de 20 ha auxquels vont désormais s’ajouter les 25 ha du programme de rénovation en cours de réalisation.
  • La création d’une unité de transformation, en modernisant l’outil de production contribuera à améliorer la productivité et poursuivre, en l’amplifiant, l’effort de réhabilitation des vergers abandonnées.

Un emploi spécialisé à temps partiel est prévu pour contribuer au fonctionnement de la structure. Il pourra constituer un complément d’activité pour un exploitant solidaire qui souhaite augmenter son activité agricole et/ou pourra aussi être utilisée pour assurer le complément de travail nécessaire à l’unité de naissage des porcelets (cf. action pilote n°2).


Les partenaires et le financement

Cette action s’inscrit dans le cadre du Plan de Développement du Massif du « SIVOM Seve in Grentu » et se situe sur le périmètre syndical de l'Association Syndicale Libre d'Insitina regroupant le foncier au régime forestier sur les 3 communes concernées (Cristinacce, Evisa et Marignana).

Le budget global de l’action est de 170.000 € financé à 100 % dans le cadre du PDRC.